Les Cuirassiers.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



    L'arme des cuirassiers, qui fait partie de la cavalerie lourde, trouve son origine au moyen âge, à une époque où les seigneurs combattaient à la lance ou à l'épée, revêtus de la cote de maille et de l'armure, chevauchant de fiers destriers eux-mêmes caparaçonnés.

Au cours du 17e siècle, le roi Louis XIV crée le 1er régiment de cuirassiers, les « cuirassiers du roi », qui sont appelés un siècle plus tard, sous Louis XVI, le régiment de « grosse cavalerie ».

Sous le 1er Empire, Napoléon crée 13 autres régiments et les cuirassiers deviennent alors une arme qui va se couvrir de gloire sur tous les champs de bataille, y compris durant la bataille de Waterloo où ils se sacrifient.

Leur charge héroïque et leur nouveau sacrifice à la bataille de Reichshoffen, le 6 août 1870, les rendront immortels.

__________




    Casque 1830 d'officier de Cuirassier.

    A rapprocher du casque 1825/1830 présenté a la rubrique des Dragons.
    Casque entièrement en cuivre argenté (voir la photo de l'intérieur), garnitures en laiton doré. entièrement d'origine, ce casque a aussi son plumet tricolore de l'Etat Major avec olive argent. La coiffe intérieure est présente en basane noire avec reste de dorures. Conformément au règlement, le crin du marmouset est rouge contrairement aux Dragons.  Les jugulaires en "8" sont striées comme il se doit pour un casque d'officier et les rosaces sont sablées avec leurs vis striées. Les jugulaires sont montées sur une fine plaque de laiton recouverte de velours et s'attachent a l'aide d'une chaînette (voir photo de détail).
    Cette présentation devrait s'étoffer d'ici quelques jours, j'ai une cuirasse d'officier modèle 1825 en cours de restauration (les cuirs...).


Cliquez pour agrandir l'image



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image


détails des jugulaires, de la coiffe intérieure et du marmouset


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

__________




    Ensemble Casque, Cuirasse et gilet d'officier modèle 1858

    La cuirasse est datée de 1861 (plastron et dossière), le gilet est du modèle officier à fermeture latérale du col (cf photo de détail) et boutons en os, tous les cuirs sont d'origine.
    Le casque est en cuivre argenté, cimier, porte plumet,jugulaires et marmouset en laiton doré. Pour les cuirassiers, le bandeau de peau est en "veau marin" (phoque), ce casque est 100% d'origine, le velours des jugulaire est présent mais élimé. Malheureusement, la coiffe intérieure est absente, ce qui permet de bien voir l'intérieur en cuivre. Le plumet en plumes de vautour et son olive sont originaux, il est tricolore pour indiquer un officier de l'Etat major du régiment.
    Le crin du marmouset est rouge pour les Cuirassiers, noir pour les Dragons.
    La Légion d'honneur a été ajouté pour la beauté de l'ensemble ainsi que les épaulettes de Lieutenant colonel d'époque 2nde République début 2nd Empire.



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Détail du col du gilet, des épaulières, Légion d'Honneur et épaulettes.


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Le casque


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Détails des jugulaires, du marmouset et du plumet

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

__________

====================================================

La 3 éme République (jusqu'en 1900).






  La réforme de la cavalerie de 1868 passée, l'uniforme des officiers de Cuirassier ne changea guère au début de la 3eme République si ce n'est l'adoption d'un casque Modèle 1872 identique à celui des dragons (mais avec un marmouset).
Quant à la tunique, les N° de régiments apparaissent au col et elle se raccourcira au fil du temps, en 1882, les cuirassiers gardent la tunique, bien que quelques essais aient été faits dans les régiments "dé-cuirassés"  ou certains officiers portèrent un dolman identique à celui des dragons mais à distinctives rouges et non blanches.




 



    Ensemble de colonel de Cuirassiers modèle 1872.

    Ensemble de colonel de Cuirassier 3éme République. Ce modèle adopté a la fin de l'Empire restera inchangé jusqu'au début de la Grande Guerre. Le casque est identique à celui adopté chez les Dragons mais les Cuirassiers conservent le marmouset (des essais au début de la 3éme République ont été tentés sans le marmouset, mais la tradition a été la plus forte et il fut re-intégré) à crin rouge. Ce modèle est en acier nickelé à garnitures en laiton doré, il est intéressant de noter la présence d'un monocle fixé sous la visière pour le confort visuel de son propriétaire. Les jugulaires sont montées sur velours, la crinière originale posséde sa tresse et son cordon  de serrage à l'arrière, l'intérieur en basane noire à liserés dorés, la nuquiére et la visière sont doublées de cuir. le plumet de colonel en plume de héron à rangés de plumes de vautour tricolores. Il a son anneau en ivoire (pour éviter que les plumes ne se cassent à cheval) et son olive argent à grosses torsades d'officier supérieur.
    La médaille de la légion d'honneur est d'un modèle spécial pour les cuirassier, le dos est lisse avec un pas de vis central pour le fixer aux chaînettes.
    La cuirasse en acier poli, du type officier 1855 est une cuirasse de combat (ou manoeuvre) contrairement aux cuirasses allégées que les officiers utilisent pour la parade. les plaques d'épaulières sont en laiton fondu mais non ciselées. Le gilet, un original, est entièrement en tissus rouge fin d'officier matelassé. les épaulettes sont des épaulettes originales de colonel de Cuirassier en argent doublées de tissus noir.

      Cet ensemble est a rapprocher de l'ensemble d'officier 1858 présenté au dessus.


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Détail de l'épaulière, épaulette et de la fermeture du gilet


  
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Le casque


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Détails du monocle et du plumet


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

__________




    Paire d'épaulettes de Lieutenant Colonel de Cuirassiers.

    Rares à trouver compte tenu du petit nombre d'officiers de ce grade. Ces épaulettes sont ,comme pour tous les officiers de ce grade, aux couleurs inversées a tournantes de la couleur du bouton.
    Le corps est dorés aux tournantes à gros bouillons argents, la doublure est en tissus noir, les boutons sont du modèle prévu au règlement, argent à la grenade (en fait le même bouton que les officiers d'infanterie mais argent).


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



Cliquez pour agrandir l'image

__________

__________________________________________________

Les Carabiniers
La Cavalerie Lourde.


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 22 septembre 2011